Production industrielle
 Importations/Exportations
 Emploi/Chômage
 Inflation
 Consommation
 Croissance
 Dettes
 
    Généralités    Economie    La France    Les USA    L'Europe    Données    Liens utiles    Qui suis-je ?    Blog    Fréquentation
Généralités
Evolution du site
Le Blog
Bulle de dettes US
Bulle de dettes Française
Les prêts exotiques
Les causes de la crise
Glossaire
Contact
Mentions légales
Fréquentation

Soutenir
 
Effets de la crise
La France
Immobilier
 Immobilier généralités
 Droits de mutation (Total)
 Droits de mutation (Neuf)
 Droits de mutation (Ancien)
 Evolution des prix
 Volume des transactions
Indicateurs industriels
 Production industrielle
 CA dans l'industrie
 Commandes à l'industrie
Consommation
 Immatriculation
 Consommation
Indicateurs financiers
 Budget de l'état
 PIB
 Inflation
 Production de crédits
Transports
 Trafic portuaire
 Trafic aérien
Echanges
 Importations
 Exportations
 Solde commercial
Indicateurs sur l'emploi
 Emploi/Chômage
 Emplois par secteurs
 Chômeurs par catégorie
 Offres d'emploi collectées
Les USA
Immobilier
 Construction
 Les ventes
Indicateurs industriels
 Production industrielle
 Capacités de production
 Production de crédits
 Défaillances sur les crédits
Indicateurs financiers
 Masse monétaire
 PIB
 Profits des entreprises
Echanges
 Importations
 Exportations
 Solde commercial
Indicateurs sur l'emploi
 Emploi/Chômage
Bulle de dettes des USA Bulle de dettes des USA

Bulle de dettes des USA

USA

  Situation générale.

     Depuis 25 ans, les USA ont connu le gonflement d’une gigantesque bulle de dettes. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que les acteurs économiques de ce pays sont globalement dans une situation de surendettement. Cette situation ne peut conduire qu’à une catastrophe. En 1929, la dette totale atteignait 160% du PIB, juste avant le déclenchement de la crise contre 280% en 1932 du fait de l’écroulement du PIB. Au dernier trimestre de 2008, nous en en étions à 369% (Pour un montant d'environ 53 000 milliards de dollars). Le record de 1929 a donc été largement enfoncé. L’imaginaire collectif est suffisamment imprégné par les événements de la grande dépression pour qu’il ne soit pas utile de détailler le type de crise dans laquelle nous sommes désormais engagés.

     Contrairement à ce qu’affirment quelques « experts » médiatiques, nous ne sommes pas dans une crise de liquidité mais de solvabilité (Cycles de Kondratieff). Ce type de crise ne se produit qu’une fois par siècle en moyenne. Elles se déclenchent lorsque les systèmes économiques sont saturés en dettes. L’effet en est assez violent puisqu’il s’agit en réalité d’une purge généralisée des dettes présentes dans le circuit. Cela se produit par la faillite de nombreux acteurs économiques (individus, entreprises, états). Il est à souligner que ce type de crise produit une période plus ou moins longue déflation (Baisse généralisée de la valeur des biens, des services et des salaires). A ce titre, l’inflation dans la plupart des pays est une donnée à surveiller. Comme vous pourrez le constater sur le graphique, la croissance aux USA exige une consommation de toujours plus de dettes pour se maintenir. Il est hautement probable que les actuelles politiques de relance du crédit ne se soldent par un échec cuisant. Comment imaginer une possible relance d’une économie toujours plus dépendante de la dette pour croître ? Le temps est venu de payer les excès de ces dernières années. Tant que la bulle de dettes n’aura pas dégonflé de façon significative, il est illusoire d’espérer une sortie de crise. Les états essayent actuellement de regonfler cette bulle en se substituant aux autres acteurs économiques. Ils sont le dernier barrage avant un effondrement massif de nos économies.

 Situation 2009.

Donnée Variation (Rythme annualisé) Montant (En milliards)
 Total 3.3% 1115.8
 Dette des ménages -1.7% -237.0%
 Dette des entreprises non financières -1.8% -199.7
 Dette des entreprises financières -10.3% -1752.9
 Dette du gouvernement fédéral 22.7% 1443.9


 Evolution de la dette totale aux USA (Ménages + Entreprise + Etats).

Evolution de la dette totale aux USA (Ménages + Entreprise + Etats) Source Données Z1 de la FED

En 1977, il fallait consommer 1.62$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1978, il fallait consommer 1.84$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1979, il fallait consommer 0.39$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1980, il fallait consommer 3.72$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1981, il fallait consommer 1.57$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1982, il fallait consommer 4.04$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1983, il fallait consommer 2.47$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1984, il fallait consommer 2.43$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1985, il fallait consommer 4.15$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1986, il fallait consommer 4.91$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1987, il fallait consommer 3.66$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1988, il fallait consommer 2.86$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1989, il fallait consommer 2.56$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1990, il fallait consommer 2.91$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1991, il fallait consommer 3.39$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1992, il fallait consommer 2.32$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1993, il fallait consommer 3.03$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1994, il fallait consommer 2.48$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1995, il fallait consommer 3.88$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1996, il fallait consommer 3.19$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1997, il fallait consommer 2.94$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1998, il fallait consommer 4.28$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 1999, il fallait consommer 3.69$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2000, il fallait consommer 2.93$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2001, il fallait consommer 6.53$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2002, il fallait consommer 7.02$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2003, il fallait consommer 5.56$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2004, il fallait consommer 4.39$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2005, il fallait consommer 4.49$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2006, il fallait consommer 5.31$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2007, il fallait consommer 6.71$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2008, il fallait consommer 7.31$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire
En 2009, il fallait consommer 0.59$ de nouveau crédit pour obtenir 1$ de croissance supplémentaire

La quantité de dette à injecter pour obtenir ce dollar de croissance supplémentaire augmente de façon exponentielle, jusqu'à la rupture.
Et nous connaissons la rupture, nous y sommes engagés.
 Le solde commercial des USA.

Le graphique suivant est l'illustration parfaite de l'état de l'économie américaine.
Depuis 25 ans, des industries se sont délocalisées notamment en Chine, provoquant ainsi un effondrement du solde commercial.Cette situation a permi aux pays émergeants de financer, à la fois l'immense dette de l'Etat américain en achetant les bons du trésor, mais aussi la surconsommation à crédit des ménages américains.
Pour résumer le petit jeu Chine-USA, nous avons la relation suivante : le commerçant (La chine) prête de l'argent à l'acheteur (Les USA) pour que celui-ci continu à acheter les produits du commerce.
Que va devenir la Chine si son acheteur principal fait défaut ?
Comment les USA vont-ils pouvoir continuer à financer leurs immenses déficits si la Chine n'achéte plus la dette américaine ?
Nous avons un semblant de réponse puisque la FED a décidé dernièrement de pratiquer une politique d'assouplissement quantitatif (Planche à billet pour financer le déficit de l'état fédéral et acheter les créances pourries des banques).
Notez bien que cette politique devrait logiquement envoyer le dollar à la cave, les Chinois avec leur immense réserve de 1200 milliards de dollars ne s'y sont pas trompés, puisqu'ils cherchent depuis peu et par tous les moyens à s'en débarraser.

 Solde commercial des USA en milliards de dollars depuis 1967.

Solde commercial en milliards de dollars
 
Europe
Indicateurs industriels
 Production Industrielle
 Capacité de production
 Commandes à l'industrie
Indicateurs financiers
 Masse monétaire
 PIB
 Dettes publiques
 Inflation
Echanges
 Importations
 Exportations
 Solde commercial
Indicateurs sur l'emploi
 Chômeurs en Europe
 Taux de chômage
Japon
Indicateurs industriels
 Production Industrielle

Macro économie
Théorie de la monnaie
Masse monétaire
La création monétaire
Cycles de Kondratieff

Liens utiles
Forum Eco
Blog de Loïc Abadie
Blog de Paul Jorion
Le Buzz immobilier