Comment contracter une assurance auto ?

Assurance auto pour un véhicule dont la carte grise est à un autre nom. Pas de problème juridiquement, le souci réside dans le fait que l’assureur peut en pratique refuser cette situation. En effet, l’important est de ne pas faire de fausse déclaration à l’assureur.

Quel document pour assurer une voiture d’occasion ?

Quel document pour assurer une voiture d'occasion ?
© cloudfront.net

Documents pour assurer une voiture d’occasion ou neuve Ceci pourrait vous intéresser : Quelle est l'assurance automobile obligatoire ?

  • une photocopie de votre permis de conduire.
  • le certificat d’immatriculation de votre voiture (anciennement la carte grise) qui indique sa marque, son modèle ou sa puissance fiscale, ainsi que la date de sa première immatriculation et du dernier contrôle technique.

Quand assurer une voiture d’occasion ? Une obligation d’assurance dès l’achat du véhicule Cette assurance doit être effective dès le jour de l’achat de la voiture. Il est donc nécessaire de souscrire au préalable une assurance auto.

Comment assurer immédiatement une voiture ? Assurer une voiture immédiatement est simple, cela se passe en ligne sur notre site internet ou par téléphone. Vous pouvez obtenir une feuille verte d’assurance auto immédiate si vous disposez de tous les documents suivants : votre carte grise, votre permis de conduire et votre relevé de renseignements.

A découvrir aussi

Puis-je assurer un véhicule dont la carte grise n’est pas à mon nom ?

Puis-je assurer un véhicule dont la carte grise n'est pas à mon nom ?
© cleantechloops.com

Assurance au nom différent du titulaire de la carte grise : c’est légal. A voir aussi : 5 astuces pour résilier une mutuelle en cours d'année. Tout d’abord, sachez qu’il est tout à fait légitime de souscrire une assurance pour un véhicule dont vous n’êtes pas propriétaire sur la carte grise.

L’adresse de la carte grise doit-elle être la même que l’adresse de l’assurance ? Légalement, le titulaire de la carte grise n’est pas obligé d’être souscripteur de l’assurance. L’adresse sur la carte et l’adresse sur le contrat d’assurance peuvent donc être différentes. Mais, en réalité, l’assureur peut refuser cette solution.

Que faire si la carte grise n’est pas au nom du vendeur ? Le vendeur professionnel de véhicules d’occasion immatriculés n’est pas tenu d’apposer les cartes grises à son nom. En revanche, l’individu n’a pas cette possibilité. Il doit, en effet, remplir une attestation de transfert à l’aide du formulaire type référencé 15766*01.

Puis-je acheter une voiture et mettre la carte grise sous un autre nom ? Oui. Il est possible d’immatriculer un véhicule au nom de plusieurs personnes physiques et/ou morales, qu’elles partagent ou non le même domicile. L’une d’elles est désignée titulaire principale du certificat d’immatriculation, les autres personnes en sont les co-titulaires.

A lire également

Comment contracter une assurance auto ? en vidéo

Comment assurer une voiture qui ne nous appartient pas ?

Comment assurer une voiture qui ne nous appartient pas ?
© goodtogoinsurance.org

Comment assurer une voiture qui ne nous appartient pas ? La seule façon d’assurer une voiture qui ne vous appartient pas est de souscrire un contrat d’assurance auto en tant que « conducteur principal » ou « conducteur licencié ». Sur le même sujet : Qui a racheté Amaguiz ?

Puis-je assurer la voiture de mon conjoint ? Si d’un point de vue légal il n’y a pas d’obstacle à l’assurance d’une voiture qui n’est pas à son nom et dont le certificat d’immatriculation (anciennement la carte grise) est celui d’un tiers (membre de la famille, conjoint, ami, etc.) , la transparence avec l’assureur est essentielle, ce dernier étant habilité à refuser.

Puis-je prêter ma voiture à un ami ? Le prêt de votre véhicule n’est interdit ni par le code de la route ni par le code des assurances. Le propriétaire du véhicule est donc parfaitement en droit de le prêter à un autre conducteur. Évidemment, il doit avoir un permis de conduire.

Quand souscrire une assurance décès ?

Quand souscrire une assurance décès ?
© metromile.com

Généralement vous pouvez souscrire dès l’âge de 18 ans à l’assurance décès, bien qu’il puisse arriver que certains contrats prévoient une souscription plus jeune, à partir de 16 ans. Sur le même sujet : Comment creer un compte AXA ? L’âge maximum de souscription, quant à lui, est traditionnellement de 65 ans maximum.

Quelle est la différence entre l’assurance vie et l’assurance décès ? L’assurance vie est un placement financier tandis que l’assurance décès est un outil de retraite. L’assurance vie permet de retirer tout ou partie des sommes versées, alors que cela est impossible avec un contrat d’assurance décès. De plus, l’assurance-vie fera fructifier votre épargne.

Pourquoi souscrire une assurance obsèques ? A quoi sert l’assurance obsèques ? « Protéger sa famille en ne payant pas ses obsèques » est le principal argument des organismes qui commercialisent des contrats obsèques. En effet, ce type de contrat permet de constituer un capital qui servira à couvrir les frais funéraires le moment venu.